• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Instagram Icon

D’UN HUB À L’AUTRE

ESTUAIRE DE LOIRE - BUSAN

6 avril au 27 avril 2019

Une des caractéristiques évidentes de l’estuaire de la Loire est son activité industrielle et commerciale portuaire. 
De cette échancrure géographique partent et sillonnent le monde un grand nombre de denrées, matières brutes, technologies... 
Le site de la Roche Maurice est le principal port céréalier du Grand Ouest de la France, pendant qu’à Cheviré s’échangent la métallurgie, les ressources forestières, le sucre... Saint Nazaire, outre ses chantiers navals, importe des aliments et en distribue d’autres.

Le port de Busan est considéré comme le sixième port à conteneurs maritimes au niveau mondial, et est un des plus actifs de toute l’Asie.

Si toute comparaison entre les deux endroits manquerait d’intérêt, il parait intéressant de partir de ces similitudes en pour observer les particularités, les absurdités, les qualités, les spécificités d’un territoire.

Outre les qualités plastiques, cinématographiques que peuvent inspirer ces zones d’activités, elles sont également un observatoire autant du monde du travail que celui du marché mondial. Il ne s’agit pas là de s’essayer à une approche analytique de ces puissances industrielles, mais de s’en imprégner, comme support à réaction, qu’elle soit de l’ordre de la fiction, la narration, la performance, l’installation...

La projection de cette année commencera par l’observation du territoire de Nantes- Saint Nazaire, avant de partir pour Busan, en Corée du Sud, pour un travail in situ, en s’inscrivant dans les spécificités portuaires de ces deux territoires. 
Une exposition aura lieu sur le campus à Suncheon, en fin de voyage.